Chauffage

Réduire sa facture d’énergie : 7 clés pour diviser par quatre votre facture

Print Friendly

Quel est le secteur d’activité le plus énergivore en France? Vous pensez à l’industrie ou aux transports. Faux. Il s’agit du bâtiment. C’est 44% des consommations d’énergie. Et par ordre d’importance, le chauffage détient le record puisqu’il représente 70% de l’énergie consommée, l’électricité 15% (hors chauffage et eau chaude sanitaire), l’eau chaude 10% et la cuisson 5%. Selon 60 Millions de Consommateurs, les Français consacrent en moyenne 150€/ mois au chauffage et à l’électricité soit un budget annuel qui atteint désormais 1806€.

Comment réduire sa facture d'énergie ?

Récupérer 1354€ de pouvoir d’achat? c’est possible ! Voici les 7 clés pour agir chez soi sur sa facture d’énergie tout en préservant l’environnement et en valorisant la qualité de son habitation.

1 – Du bon sens

La première des clés pour réduire sa facture d’énergie est une simple question de bon sens : Des volumes simples et compacts additionnés à une façade sud largement vitrée, des ouvertures dotées de volets favorisent la réduction des besoins de chauffage. Les pièces à vivre sont situées au sud, les chambres à coucher et les pièces utilitaires au nord.

2 – Soyez bien dans votre peau

Le chauffage étant la plus grosse consommation d’énergie des habitations, il est logique de vouloir le réduire en limitant la perte de chaleur. Réduire sa facture d’énergie passe donc par une meilleure isolation de sa maison.

L’isolation de la toiture est la plus rentable puisque c’est par le haut que jusqu’à 30% des calories s’échappent dans une maison mal isolée.

Dans le cas de murs mal isolés, ce sont 15 à 20% des calories perdues. L’isolation des parois peut être réalisée soit par l’intérieur, au détriment de la surface habitable mais à moindre coût, soit par l’extérieur. Cette dernière solution doit être mise en oeuvre en construction neuve et privilégiée en rénovation car elle permet de supprimer presque tous les ponts thermiques tout en simplifiant les travaux de rénovation, notamment si le bâtiment est occupé.

L’isolation d’un logement construit avant 1988, soit environ 70% du parc actuel, vous fera économiser au minimum de votre facture d’énergie.

3 – Halte au délit de fuite

Les ponts thermiques sont des zones de « fuite » de chaleur, là où l’isolation fait défaut. Ils se situent généralement aux points de jonction des façades et planchers, des façades et toitures, ainsi qu’à tous les percements (portes, fenêtres, balcons…).

La meilleure solution pour éviter les ponts thermiques est une isolation complète de la maison par l’extérieur. Mais celle-ci est évidemment très chère et pas toujours accessible financièrement. Un bon moyen, dans le cas des maisons individuelles, pour réduire la perte d’énergie par ces ponts thermiques est d’agir sur l’isolation des planchers.

4 – Ne jetez pas l'argent par les fenêtres...

Si les fenêtres vous permette de récupérer la chaleur en été, elles sont aussi une grande source de perte d’énergie en hiver. Un bon vitrage permet une réduction de votre facture énergétique.

L’installation de fenêtres performantes permet d’optimiser l’éclairage naturel tout en limitant les pertes de chaleur. La performance thermique d’une paroi vitrée dépend de la nature de la menuiserie, des performances du vitrage et de la qualité de la mise en oeuvre de la fenêtre. Changer ses anciennes fenêtres pour des fenêtres dernières générations, c’est opter pour 10% d’économies d’énergie. Vous n’avez pas les moyens, des solutions économiques existent et limiteront les déperditions thermiques :

  • Régler ou faites régler vos fenêtres

  • Calfeutrer vos fenêtres (bandes de mousse autocollantes, silicone et bande de démoulage)

  • Kit de survitrage

5 – Chassez les courants d'air

Dans une maison ancienne, l’air passe partout, par les portes, les fenêtres , les trappes d’accès aux combles ou par les passages de câbles. Pour réduire votre facture d’énergie, il vous suffit donc de renouveler vos équipements ou calfeutrer vos ouvertures.
Des produits spécifiques existent pour résoudre ces problèmes d’étanchéité (joint isolant adhésif, rubans, manchons, bandes d’étanchéité…). C’est au minimum 10% d’économiser sur votre facture.

6 – Ventilez

Dans une maison économe en énergie, la ventilation mécanique est nécessairement à double flux : l’air ne pénètre pas par des entrées d’air dans les fenêtres, mais par un conduit central qui le distribue ensuite dans les pièces principales.

Un échangeur de chaleur, situé généralement dans les combles ou au sous-sol, permet à l’air sortant de céder sa chaleur à l’air entrant qui est préchauffé. Cela permet de faire jusqu’à 15 % d’économies sur la consommation de chauffage.

7 – Ca va chauffer !

Des chaudières âgés de 18 ans en moyenne, et mal entretenues, c’est 20% de consommations d’énergie en plus.

Un modèle neuf et une maintenance régulière peuvent abaisser de 25% la facture de chauffage d’un logement.

Optimiser l’efficacité de votre chauffage en investissant dans un thermostat d’ambiance qui pilote l’installation de chauffage pièce par pièce heure par heure jour par jour c’est une réduction immédiate de 10% de sa consommation de chauffage.

Et n’oubliez pas, baissez d’un degré votre thermostat de chauffage c’est 7% d’économiser sur votre facture.

En résumé, sans vous engager dans des travaux couteux et en adoptant des gestes de bon sens :

  • Baissez d’un degré votre chauffage

  • Entretenir une fois par an votre système de chauffage
  • Investir 60€ dans un thermostat d’ambiance programmable pour moduler la température en fonction de l’occupation de votre logement

  • Calfeutrer vos ouvertures

C’est -40% sur votre facture d’énergie et 700€ de pouvoir d’achat en plus, énergisant non!

Lire sur le même sujet

Article précédent

Quel type de chape fluide pour un plancher chauffant ?

Article suivant

Le chauffage au bois : est-ce rentable ?

Nous vous recommandons



Vous connaissez ce sujet, ajoutez un conseil supplémentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>