Aménagement intérieur

Comment choisir votre appareil de chauffage au bois ?

Print Friendly

Le rendement énergétique des appareils de chauffage au bois

Dans le choix d’un appareil de chauffage au bois, le premier critère à prendre en compte est le rendement énergétique : c’est le pourcentage de chaleur produite qui vous est restituée au final.

Un rendement de 10% signifie que 90% de la chaleur créée est perdue, autrement dit 90% de votre combustible part en fumée, c’est le cas d’une cheminée à foyer ouvert.

Même équipée d’un récupérateur de chaleur, la cheminée à foyer ouvert a un rendement toujours inférieur à 30%.

Comment obtenir de meilleurs rendements énergétiques

Pourtant des solutions simples permettent de réduire votre consommation de bois et de profiter d’excellentes performances énergétiques!

> L'insert

Si vous souhaitez transformer votre cheminée à foyer ouvert en appareil de chauffage performant, vous pouvez installer un insert qui s’encastre dans la structure existante de votre cheminée, et qui chauffe 6 à 7 fois plus qu’une cheminée traditionnelle. Pour bien en profiter, il faut réaliser des travaux d’adaptation (conduit, distribution de l’air chaud, etc.).

> La cheminée à foyer fermée

C’est une autre solution qui ressemble à l’insert mais qui est une nouvelle construction. Elle dispose d’une vitre escamotable ou d’une porte qui ferme le foyer, la cheminée à foyer fermée permet de combiner la convivialité d’une cheminée traditionnelle (porte ouverte) avec la performance d’un insert (porte fermée) dont le rendement peut atteindre 80%.

> Les poêles à bois

Ils offrent le double avantage d’offrir le spectacle du feu et le rendement énergétique d’un foyer fermé. Les plus performants, les poêles à granulés, atteignent des rendements de 90%.

En résumé

Le passage d’un rendement de 30% à 70%permet d’économiser 40% de combustible.

Dans notre région, 7 stères de bois sont consommés par foyer et par an, soit un budget chauffage bois d’environ 400 euros par an.

Équiper sa cheminée à foyer ouvert avec un insert, c’est 160 euros/ an d’économie en bois de chauffage et un excellent confort thermique à la clé.

Pour bénéficier d’un crédit d’impôt pour le chauffage au bois l’appareil doit avoir un rendement supérieur à 70%, labellisé par la mention Flamme Verte.

logo-flamme-verte

Astuce


Un ordre de grandeur à retenir : 1kW pour 10 m², autrement dit un appareil d’une puissance maximale de 10 kW chauffe une zone d’environ 100 m². En règle générale, il vaut mieux choisir un appareil de chauffage au bois moins puissant et le faire fonctionner à plein régime, que de prendre un appareil surpuissant et le mettre toujours au ralenti (ce qui entraine une sur–consommation de bois, des rejets polluants, un encrassement de la vitre et du conduit).


Source : Étude sur le chauffage domestique au bois – Juin 2013 – Adème

Lire sur le même sujet

Article précédent

Bien choisir votre escalier d'intérieur : la marche à suivre

Article suivant

Comment agrandir son logement sans créer de pièces supplémentaires ?

Nous vous recommandons



Vous connaissez ce sujet, ajoutez un conseil supplémentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>