Les aides financières

Travaux de rénovation énergétique : Pourquoi se lancer maintenant ?

Print Friendly

Vous reportez depuis plusieurs années les travaux de rénovation énergétique de votre logement car les incitations fiscales sont devenues illisibles, incalculables, et les équipements éligibles demandent un tel niveau de performances que même les professionnels ont du mal à s’y retrouver…

Petite aide pour vous y retrouver.

Les crédits d'impôts pour favoriser les travaux de rénovation énergétiques

En vigueur depuis 2005, le Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD) a régulièrement évolué au fil des lois de finances.

En 2013, 10 taux différents étaient en vigueur en fonction des équipements installés et des catégories de travaux, pas très encourageants pour démarrer un chantier!

En 2014, il n’y a plus que 2 taux 15% ou 25% selon les travaux réalisés mais sous conditions de ressources des ménages ! C’est clairement mieux…

Septembre 2014 : choc de simplification… avec la création d’un nouveau Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) au taux unique de 30% pour des travaux réalisés depuis le 1er septembre 2014, à déclarer en 2015…

En résumé, avec ce nouveau crédit d’impôt, c’est 30% du montant des travaux de rénovation énergétique qui seront déduits de vos impôts l’année suivant les travaux. Et si ces 30% dépassent le montant de vos impôts, l’excèdent vous sera remboursé.

Pour vos travaux de rénovation énergétique, vous cumulez en plus la TVA 5,5%, encourageant pour se lancer dès maintenant.

Conditions pour bénéficier de ce crédit d'impôt rénovation énergétique

Des travaux limités :

Des plafonds ont été fixés pour bénéficier de ce crédit d’impôt :

  • 8000€ de travaux de rénovation énergétique par période de 5 ans pour une personne seule soit 2400€ maximum de crédit d’impôt
  • ou 16000€ pour un couple (400 € supplémentaires par personne à charge) soit 4800 euros de crédit d’impôt.

Au-delà de ces plafonds, le taux de 30% de crédit d’impôt ne s’applique plus.

Des travaux ciblés :

Le crédit d’impôt développement durable concerne des travaux de rénovation énergétique bien ciblé : 

  • Les travaux d’isolation thermique des fenêtres, des murs, des planchers bas, de la toiture et des combles
  • Les travaux d’installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, chaudières à condensation, équipements de production d’énergie utilisant le solaire thermique, appareils de chauffage au bois, les pompes à chaleur air/eaux
  • les éoliennes domestiques
  • Le DPE (Diagnostic de Performance énergétique), hors DPE obligatoire en cas de vente ou de mise en location de votre logement.

Vérifiez que vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles ici (pdf)

Des équipements performants :

Pour être éligibles au crédit d’impôt, vos nouveaux équipements doivent être fournis par l’entreprise qui effectue leurs installations et doivent offrir des performances suffisantes.

Consulter ici les critères d’éligibilité techniques des équipements envisagés.

Des professionnels labellisés :

A partir du 1er janvier 2015, les travaux devront être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir bénéficier du CITE.

Des travaux accessibles à tous :

Votre logement est utilisé comme résidence principale, vous êtes propriétaire ou locataire d’une maison individuelle ou d’un appartement, mais dans les deux cas, le logement est achevé depuis plus de deux ans, alors vous pouvez profiter du Crédit D’impôt pour la Transition Energétique (CITE) jusqu’au 31 décembre 2015.

Des travaux cumulables :

Pour vos travaux de rénovation énergétique, le CITE peut être cumulé :

  • avec l’éco-prêt à taux zéro si le montant des revenus N-2 n’excède pas 25000€ pour une personne seule ou 35000€ pour un couple majoré de 7500€ par personne à charge
  • avec les primes de 1350€ et 3000€

Enfin bien sûr, pensez bien à conserver vos factures détaillées afin de pouvoir justifier de vos travaux si l’administration fiscale vous les réclame.

Lire sur le même sujet

Article précédent

Rénovation énergétique de votre logement, jusqu’à 80% de vos travaux financés par les aides publiques.

Article suivant

Il n'y a pas d'article plus récent.

Nous vous recommandons



  1. Jonathan
    9 juillet 2015 at 20 h 18 min — Répondre

    Salut,
    Merci pour cet article. Je lisais votre blog et je dois dire qu’il propose des conseils vraiment utiles. Pour ma part, j’envisage de me lancer dans des travaux de rénovation énergétiques, car j’ai remarqué que ma facture avait pris l’ascenseur récemment. J’avais déjà consulté des billets de ce magazine conso : https://www.realisezvosprojets.sofinco.fr/maison/ . Ça m’a donné des idées pour mon projet de maison. D’ailleurs, j’envisage aussi de refaire la décoration du logement. Bien sûr, tout dépendra du budget qui sera requis, mais ça, c’est une autre histoire. Bref, merci encore une fois et bonne continuation.

Vous connaissez ce sujet, ajoutez un conseil supplémentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>