Chauffage

Chauffer sa maison avec le soleil, est-ce valable ?

Print Friendly

Le chauffage solaire thermique présente le double avantage d’être à la fois économique et écologique. Les rayons du soleil sont gratuits et disponibles partout. Le solaire thermique est une solution performante pour produire son eau chaude sanitaire ( Chauffe-Eau Solaire Individuel) et pourquoi pas pour chauffer son logement (Système Solaire Combiné).

Pourquoi se chauffer avec l'énergie du soleil ?

Se chauffer avec la chaleur du soleil est possible partout en France car le rayonnement solaire est suffisant pour qu’une installation soit rentable au nord comme au sud du pays.

Suivant la région où vous habitez, et donc suivant le taux d’ensoleillement dont vous pouvez bénéficier, l’énergie solaire peut vous permettre :

  • d’assurer 40 à 80 % de vos besoins en eau chaude sanitaire
  • et entre 20 et 60 % de vos besoins en chauffage (il faudra installer un plancher chauffant basse température).

Selon une étude de l ‘ADEME, le prix total hors taxe de l’installation d’un chauffe-eau solaire (pose comprise) représente 4 300 € HT (installation pour une famille de 3-4 personnes: ballon de 200 à 300 litres, 3 à 5 m2 de capteurs). 200 litres d’eau chauffée à l’électricité représentent une facture annuelle de 400€.

L’achat d’un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) vous donne droit à un crédit d’impôt de 30%, à condition que les capteurs solaires soient certifiés CSTBat ou Solar Keymark.

Quels sont les différents systèmes de chauffe-eau solaire disponibles ?

Le chauffe-eau solaire à éléments séparés :

Le système le plus répandu. Il associe un ballon d’eau chaude pour le stockage placé dans une pièce de la maison à des capteurs solaires placés sur le toit.

Le chauffe-eau solaire monobloc :

Solution compacte et économique, les capteurs et le ballon sont couplés et placés à l’extérieur sur un toit terrasse ou dans le jardin, son intégration sur un toit en pente est plus difficile et les pertes thermiques sont importantes.

Le Système Solaire Combiné (SSC) :

Ce système est conçu de façon à pouvoir couvrir en plus de l’eau chaude, de 25 à 40% du chauffage l’hiver. Le fluide caloporteur peut alimenter un plancher chauffant (Plancher Solaire Direct), c’est à dire un réseau de tubes intégré dans la dalle béton qui stocke et rayonne la chaleur.

Vous l’avez compris, il vous faudra disposer d’une source de production d’énergie complémentaire pour satisfaire la totalité des besoins du foyer.

Un système d’appoint permet de pallier les insuffisances du rayonnement. Il peut être :

  • Totalement indépendant de l’installation solaire : cheminée, poêle à bois, convecteurs électriques, etc.,
  • Il peut aussi être couplé à la partie solaire de l’installation, dans ce cas, on utilise une chaudière classique (fioul, gaz, bois, électrique).

Les aides possibles

Lire sur le même sujet

Article précédent

Choisir un mode de chauffage efficace

Article suivant

Pourquoi les pompes à chaleur sont-elles efficaces ?

Nous vous recommandons



Vous connaissez ce sujet, ajoutez un conseil supplémentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>