Pourquoi installer un système de ventilation (VMC) performant dans votre maison?

Par Amélie B., le 23 décembre 2020 - Finances et coûts

Nous respirons chaque jour 15 kilogrammes d’air, la pollution à l’intérieur de nos logements est en moyenne 2 à 5 fois plus importante qu’à l’extérieur. Renouveler l’air de la maison tout les 2 ou 3 heures est non seulement un enjeu pour votre santé mais une obligation légale pour les logements construits après 1982.

Pourquoi renouveler l’air intérieur de votre habitation ?

La ventilation permet de renouveler l’air intérieur d’une maison. Qu’il s’agisse :

  • d’évacuer l’humidité
  • d’assurer la qualité de l’air ambiant
  • ou d’optimiser le chauffage de la maison.

Les normes thermiques RT2012 applicables aux constructions neuves stipulent qu’une maison doit être étanche aux fuites et aux entrées d’air, sauf que renouveler l’air d’une maison suppose une circulation d’air avec l’extérieur et donc une fuite de chaleur ou de fraîcheur. L’une des clés de votre réussite réside dans l’installation d’une ventilation. Installer un système de ventilation performant ce sont des économies de chauffage à la clé.

Comment assurer la ventilation de votre habitation ?

Différentes solutions sont envisageables, je vous présente ici 3 types de ventilation mécanique controlée.

La VMC simple flux autoréglable: un débit d’air constant

La ventilation mécanique contrôlée autoréglable est la solution la plus couramment installée dans les logements. Simple flux, elle ne gère que l’extraction d’air vicié. L’entrée d’air frais se fait par des ouvertures souvent placées au dessus des fenêtres des pièces principales , l’air vicié est aspiré par des bouches d’extraction situées dans les pièces d’eau (salle de bains, cuisine, wc) et reliées au système d’extraction (moteur placé dans les combles) par des gaines.

La VMC simple flux hygroréglable : une ventilation à débit variable

La solution est un peu plus élaborée que la ventilation simple flux autoréglable, puisque son fonctionnement varie en fonction du taux d’humidité de l’air. Des capteurs placés sur les bouches d’extraction permettent de réguler le débit d’air en fonction de l’occupation et de l’activité dans la pièce. Cette ventilation à débit variable limite les déperditions d’énergie. Celle que l’on nomme hygro B régule en plus les entrées d’air et permet une régulation pièce par piéce du débit d’air.

La VMC double flux : une ventilation efficace

C’est un un système de ventilation permanent très différent des 2 précédents puisqu’il comprend deux réseaux comportant chacun un ventilateur. Le premier réseau comporte des bouches d’extraction dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC) et sert à évacuer l’air vicié. Le second réseau souffle de l’air neuf par des bouches situées dans les pièces principales (salon, séjour, chambres, bureaux).

La ventilation double flux est généralement équipée d’un échangeur thermodynamique qui permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour réchauffer l’air venant de l’extérieur, qui serait perdue dans le cas d’une VMC simple flux.

Si l’on considère une température hivernale de 0°C à l’extérieur l’air entrant est à 15°C avec une VMC double flux thermodynamique, l’air entrant est plus chaud et donc limite les besoins en chauffage.

Si vous optez pour cette solution, il est fortement conseillé pour maximiser l’efficacité de l’échangeur thermodynamique de rendre le bâtiment étanche à l’air. Ce qui en fait une solution très appréciée dans le neuf, mais plus difficile à mettre en œuvre en rénovation.

Quel système de ventilation choisir ?

Dans le neuf

Pour satisfaire aux exigences de la RT 2012, il semble pertinent de s’orienter soit vers la VMC simple flux hygro B, soit vers la VMC double flux. La VMC double flux est la solution la plus performante mais l’investissement et l’entretien de ce système ne semble pas être le mieux adapté au logement individuel. En climat océanique, la VMC hygro-réglable constitue sans doute le meilleur rapport qualité-prix.

En rénovation

Lorsque les murs sont ré-isolés ou les fenêtres changées, les grilles d’aération sont supprimées et l’air ne circule plus. Le choix du système de ventilation est soumis en grande partie à la structure du bâtiment. Il est nécessaire d’avoir accès à un espace suffisant pour l’installation d’une VMC simple flux ou double flux, notamment pour les réseaux de gaines.

Quelles sont les avantages et les inconvénients de ces 3 solutions de ventilation ?

SolutionsAvantagesInconvénients
VMC simple flux autoréglableéconomique, facile à installerDéperdition de chaleur, bruyante
VMC simple flux hygro réglableéconomie d’énergiedéperditions de chaleur, surchauffe estivale
VMC double fluxéconomies de chauffage, filtration de l’airprix, changements des filtres, pas adapté à la rénovation

Combien ça coûte ?

pour une maison individuelle, fourniture et pose HTNeufRénovation
VMC simple flux autoréglable500€900€
VMC simple flux hygro réglable800€1400€
VMC double flux2300€4000€

Amélie B.

Amélie, 34 ans, presque toutes mes dents, blogueuse à titre personnel depuis bien longtemps ! Je suis tombée dans la marmite des blogs en 2008, dans la sphère du Do It Yourself (DIY), et depuis je ne me suis jamais arrêtée. Après avoir passé près de 20 ans dans la région nantaise, je vis dans le sud de la France avec mon chat, et travaille dans le milieu du web. Une chance, un coup de poker à l’époque, qui est devenu une passion. Outre le DIY, j’ai entrepris le chantier que l’on peut qualifier d’une vie : rénover une maison dont il ne restait que le plancher et les 4 murs ! Je me suis donc dit qu’il était intéressant de partager avec vous toutes les astuces dont j’ai pris connaissance pendant mes travaux, ma recherche immobilière, et l’aménagement/décoration de mon intérieur.