Isoler votre logement : pourquoi, comment et coûts des travaux

Par Amélie B., le 16 décembre 2020 - Finances et coûts

La majorité du parc de logements français est ancien, c’est-à-dire daté d’avant 1974. 2/3 de ces logements sont mal isolés. La déperdition de chaleur fait alors grimper la facture de chauffage.

Dans cet article, vous découvrirez des raisons pour lancer les travaux de rénovation énergétique, les différents coûts de ce type de chantier, les chiffres de l’isolation en France et des astuces pour faire de l’isolation de votre maison une réussite !

Les 3 bonnes raisons d’isoler votre maison (ou votre appartement)

En isolant votre logement, celui-ci vieillira mieux. Associée à une bonne ventilation VMC, les murs ne ressentiront pas d’humidité. Il y aura donc moins d’entretien. Mais ce n’est pas tout. Revoir l’isolation de votre habitat vous permettra de faire de belles économies sur votre facture d’énergie, augmentera votre confort et la valeur de votre bien.

Pour faire des économies

La majorité des dépenses énergétiques lorsque vous vivez dans un appartement ou une maison provient du chauffage. Cette dépense peut aller jusqu’à 59% ! Nous sommes donc bien loin de la dépense en eau.

En isolant votre logement, vous contribuerez à faire baisser les dépenses d’énergies car les déperditions de chaleur seront moindres. Et la différence peut vite se faire sentir sur la facture !

Pour augmenter votre confort

Une bonne isolation vous permettra d’augmenter votre confort global et la sensation de bien-être chez vous. En effet, la température ressentie à l’intérieur ne sera pas la même si les murs et fenêtres sont froids, que si ceux-ci sont conformes à l’air ambiant. La température ressentie par votre corps sera très différente. Une paroi froide a tendance à « aspirer » l’air des corps chauffants (corps humain, chauffage). L’air sera aussi de meilleure qualité. Il est donc intéressant d’isoler pour avoir une température homogène (air + murs).

Pour augmenter la valeur de votre bien

Une maison bien isolée est toujours un poste de dépense en moins pour un acheteur potentiel. Cela rassure sur la qualité de votre bien, le soin qui vous y avez apporté et le diagnostic du classement DPE sera forcément plus valorisant. Le prix pourra donc être adapté en conséquence.

Comment vous y prendre pour bien isoler votre maison ?

L’air chaud de votre maison part de partout. Le but est d’alors minimiser ces pertes. On les appelle les « déperditions de chaleur ». Une fois ces endroits identifiés, il conviendra de choisir le poste dépense prioritaire.

Par où part la chaleur ?

Dans une maison, tout est susceptible de laisser partir la chaleur : les fenêtres, le toit, mais aussi les murs et… Le sol !

Voici quelques chiffres de la déperdition de chaleur pour une maison :

  • 25 à 30% par le toit
  • 20 à 25% par les murs
  • 10 à 15% par les fenêtres
  • 7 à 10% par le sol

Cela concerne essentiellement les maisons dites anciennes, soit avant 1974. Mais cela est très révélateur sur le fait qu’il y a des moyens pour agir, plus ou moins coûteux oui, mais agir sur un ou deux postes peut changer rapidement la donne.

(source des chiffres : Ademe)

Quelles parties isoler ?

Les parties de votre logement à isoler sont, si l’on suit les chiffres ci-dessus, d’abord le toit, puis les murs.

Le toit peut être isolé par les combles et la pose d’un isolant réfléchissant, de la laine de roche ou de verre, du chanvre ou encore le soufflage de ouate de cellulose. Il existe une grande variété de matériaux d’isolation pour le toit. Mais ce poste doit être l’une de vos priorités car il est le plus efficace et rentable.

Les murs de votre maison sont le second poste essentiel à isoler. Vous pouvez utiliser là aussi de la laine de verre, de roche, des plaques de polystyrène associées à du Placo . Isoler par l’intérieur est plus économique qu’isoler par l’extérieur, mais cela vous coûtera un petit peu d’espace intérieur de moins. La pièce en travaux sera condamnée le temps de la mise en place, et cela demande l’intervention de plusieurs corps de métier car il est possible qu’il y ait de la plomberie, de l’électricité, etc, à revoir.

Pensez aussi aux fenêtres avec le double vitrage, au plancher à isoler par le sous-sol…

59% des dépenses énergétiques sont liées au chauffage !

Combien coûte une isolation de maison ?

Pour préparer au mieux votre budget, vous vous demandez certainement combien coûtent les travaux d’isolation de votre maison. En voici les principales tranches tarifaires. Bien évidemment, ce sont des moyennes, pose comprise :

  • Isolation des combles perdus/toit : 20 à 55€ du mètre carré
  • Isolation par l’intérieur (murs) : 40 à 100€ au mètre carré
  • Isolation par l’extérieur : 135 à 220€ au mètre carré
  • Passage au double vitrage de vos fenêtres : 380 à 600€ par mètre carré
  • Isolation du plancher bas, par le dessous : 50 à 100€ le mètre carré

(source des chiffres : Ademe)

Une isolation réussie passe par 3 astuces

Vous êtes convaincu par le fait d’isoler votre maison ou votre appartement ? Voici donc 3 grandes astuces de bon sens pour vous lancer dans ces travaux : installer une VMC, choisir de bons matériaux et professionnels.

1. Installer une bonne ventilation

La VMC est aujourd’hui indispensable. Il s’agit de l’acronyme de « ventilation mécanique contrôlée ». Ce système de ventilation permet de réduire l’humidité de votre logement. La VMC est importante dans une salle d’eau. Elle sera aussi intéressante pour dépolluer l’air ambiant et donc aussi l’assainir en expulsant les micro particules vers l’extérieur.

2. Choix des intervenants

Pour isoler votre maison, vous pouvez être tenté de réaliser les travaux par vous-même. C’est une solution plus économique, mais aussi plus chronophage et qui demande d’intervenir sur plusieurs postes différents. Vos travaux ne seront pas garantis.

Si vous faites appel à un artisan sérieux, il vous conseillera sur l’isolation la plus adaptée à votre maison et suivra les travaux avec professionnalisme. Préférez un spécialiste expérimenté qui sera joignable. Fiez-vous au bouche à oreille pour trouver un artisan qui vous conviendra. Toutes les techniques d’isolation ne sont pas forcément adaptées à votre logement. Faites-vous conseiller.

3. Matériaux de qualité

Cela paraît simple comme conseil, mais oui, choisissez des matériaux de qualité qui ne vous feront pas regretter d’avoir investi. De bons matériaux vieilliront mieux. Ce ne seront pas forcément les plus chers. Ce seront les plus adaptés.

Choisissez aussi des produits sains, peu polluants pour l’environnement et l’air intérieur. Certains isolants peuvent contenir des produits toxiques. Vérifiez les étiquettes sur les émissions de COV.

Pour en savoir plus…

Êtes-vous à présent convaincu par l’idée d’isoler votre logement ? Que ce soit pour faire des économies ou améliorer votre bien-être, il existe de multitudes de façons d’être bien chez vous.

De plus, il existe plusieurs aides de l’Etat (et autres) pour améliorer votre logement. Vous pouvez par exemple vous renseigner sur les subventions suivantes :

  • Ma Prime Rénov’
  • La TVA réduite
  • Des aides locales : régionales ou départementales
  • Aides de l’ANAH
  • Des aides des fournisseurs d’énergie aussi

Amélie B.

Amélie, 34 ans, presque toutes mes dents, blogueuse à titre personnel depuis bien longtemps ! Je suis tombée dans la marmite des blogs en 2008, dans la sphère du Do It Yourself (DIY), et depuis je ne me suis jamais arrêtée. Après avoir passé près de 20 ans dans la région nantaise, je vis dans le sud de la France avec mon chat, et travaille dans le milieu du web. Une chance, un coup de poker à l’époque, qui est devenu une passion. Outre le DIY, j’ai entrepris le chantier que l’on peut qualifier d’une vie : rénover une maison dont il ne restait que le plancher et les 4 murs ! Je me suis donc dit qu’il était intéressant de partager avec vous toutes les astuces dont j’ai pris connaissance pendant mes travaux, ma recherche immobilière, et l’aménagement/décoration de mon intérieur.